Depuis 20 ans, la démarche Lean s'est répandue dans les entreprises.

Lean, au sens de maigre, est le terme utilisé pour décrire la démarche de recherche de la performance (qualité, coût, délai) par l'amélioration continue (Kaizen) et l'élimination des gaspillages (muda). Il trouve ses sources au Japon dans le Toyota Production System (TPS).

Enjeu

La philosophie générale du Lean se base sur l'idée que le processus conduit aux résultats. Si les résultats ne sont pas bons, c'est que quelque chose ne tourne pas rond dans le processus. Dans ce cas, l'encadrement et ses équipes doivent en corriger les dysfonctionnements. L'amélioration continue des processus s'appelle le Kaizen. Très orientée vers le management des hommes, la démarche nécessite l'implication de la direction et du management intermédiaire.

Mise en oeuvre

Selon les demandes, nous intervenons dans 4 types de projets :

  • Lean management : Il s'agit du déploiement de la démarche Kaizen partout dans l'entreprise en prenant pour base l'analyse de la chaîne de valeur (VSM : Value Stream Mapping) et la recherche des gaspillages (7 Muda).

  • Lean manufacturing : Il s'agit de la démarche appliquée aux flux de production. L'idée générale est de produire en fonction de la demande du client (Juste-à-Temps) et de supprimer les gaspillages avec des outils tels que la TPM (Total Productive Maintenance).

  • Lean design : C'est l'application de Lean au domaine de la conception. L'objectif est la satisfaction du client par l'amélioration des performances des produits et la réduction des coûts de fabrication par la standardisation.

  • Lean office : Il s'agit de la démarche appliquée aux flux d'information dans les bureaux. L'idée générale est de fluidifier la circulation de l'information et de chasser les gaspillages autour des rituels de coordination. L'outil principal utilisé sera aussi la VSM.

 

 

Eric Bourgeat

Sébastien Benne