Un benchmark est la valeur référence par rapport à laquelle vous pouvez vous situer et cibler vos efforts pour vous améliorer individuellement, conjointement et collectivement.


3 bonnes raisons
de se benchmarker :

         1.  Le benchmark est le miroir de votre performance par rapport aux leaders
         2.  Il est un excellent outil de communication interne et externe
         3.  Il booste la performance individuelle et collective

Enjeu

Un benchmark sectoriel réunit des entreprises du même secteur d'activité proches les unes des autres autant dans leur fonctionnement qu'à travers les marchés qu'elles desservent afin de favoriser les comparaisons interentreprises.

Les avantages de participer au benchmark de votre secteur d'activité sont :

Pour les débutants :

  • Mettre le pied à l'étrier de la performance logistique en commençant par mettre en place 2 ou 3 indicateurs-clés
  • Saisir l'opportunité d'utiliser les indicateurs standard reconnus par la profession pour se situer par rapport aux meilleurs
  • Utiliser les résultats comme source d'émulation en interne
  • Utiliser les résultats lors des négociations avec les transporteurs et les clients
  • Mettre en avant votre participation au benchmark lors des audits de type ISO, IFS, etc.

Pour les confirmés :

  • Utiliser le benchmark comme la référence du secteur à des fins de comparaison externe, d'audit interne, d'amélioration continue et de négociation avec les transporteurs et les clients
  • Aller plus loin en explorant des indicateurs innovants tels que le taux de démarque de livraison, le taux de pénalités clients, le taux de pénalités clients acquittées, la couverture de stock, etc. pour mieux appréhender certains phénomènes.

Mise en oeuvre

Supply Chain Masters a développé plusieurs benchmarks sectoriels dans les domaines de l'épicerie sèche, des produits frais, des surgelés, des glaces, du vin, de l'amont agricole, etc.

Tout d'abord centrés sur les industries agroalimentaires et l'amont agricole, les benchmarks s'étendent désormais aux filières de la métallurgie.

Pour l'ouverture d'un nouveau benchmark, la première étape consiste à définir les indicateurs cibles au sein du groupe de travail pour un secteur donné. Le groupe de travail se compose de Supply Chain Managers et de responsables logistiques qui se mettent d'accord sur les définitions, les formules de calcul, les protocoles et les périmètres de mesure.

Animée par Supply Chain Masters, cette première étape nécessite une journée de travail collectif. Une fois les indicateurs prêts à l'emploi, chaque entreprise saisit ses propres données sur le portail web sécurisé via une interface graphique interactive.

Résultats / Portail Supply Chain Meter


   

                               

Après saisie des données, le système affiche instantanément la performance de l'entreprise par rapport à la moyenne et aux mini/maxi du secteur dans le respect de la confidentialité.

La superposition des historiques 2011, 2012, 2013, 2014 permet de connaître l'évolution de sa performance d'une année sur l'autre.

Comme le montrent les graphiques, plusieurs vues permettent d'afficher les performances par trimestre ou sur l'année en cours avec des possibilités d'export des données via Excel pour chaque indicateur.

Si vous souhaitez participer au benchmark de votre secteur d'activité, n'hésitez pas à nous solliciter pour vous accompagner dans la mise en oeuvre des indicateurs définis par la profession.

 

Thierry Jouenne

Partenaire